Le Jospinisme à l'offensive!

Publié le par Asse42


Le congrès du PS rentre dans sa dernière ligne droite et il est donc normal que les esprits se tendent. Mais il semble qu'il y ait des esprits plus tendus que d'autres. Ces derniers jours on assiste à une offensive en règle des Jospinistes. Les Jospinistes? Delanoë-Aubry-Hollande-Jospin. Ce clan, parce que pour moi c'est un clan au sein du PS, fait feu de tout bois depuis une semaine pour réclamer qui "une forte majorité claire pour un PS fort", qui "Une clarification sur les alliances futures car sinon on ne respecterait pas les militants", qui "Une alliance naturelle entre Aubry et Delanoë",... Dernièrement on a eu droit a un appel grandiose de 40 (40 vous vous rendez compte!...) grands élus qui ont appelé à voter pour la motion A et voilà qu'aujourd'hui une réplique cinglante de la motion D d'Aubry défendue par 450 maires (oui vous avez bien entendu militants, sympathisants, adhérents socialistes, 450! Énorme...). Allez voir cette page spéciale congrès du NouvelOBS.cm c'est édifiant!

Mais si ça se limitait à cela on pourrait en rigoler gentiment et penser qu'il est vraiment temps de faire de la politique autrement. Mais non ce n'est pas suffisant! Il faut aussi dans le même temps envoyer la grosse artillerie pour éliminer les adversaires. On se doute qu'Hamon ne sera pas un danger mortel mais on le cajole quand même en lui disant qu'il a vocation à avoir toute sa place dans le futur du parti. Et c'est bien normal d'ailleurs.
Non. Il faut dégommer l'opposante qui empêche de tourner en rond. celle par qui le désordre arrive. Celle qui bouscule les habitudes au sein du parti. Alors on commence par envoyer gentiment Mme Agacinsky-jospin faire le boulot en insultant franchement l'ex-candidate socialiste. On enchaîne par Moscovici qui lui reproche de ne pas être clair contrairement à bertrand qui lui serait clair parce qu'il aurait mis franchement sa candidature sur la table...Mais Pierre tu es socialiste non? Tu sais qu'au congrès on vote d'abord sur les motions, sur les idées, et 15 jours après pour le premier secrétaire. Je croyais que tu dénonçais, toi et tes camarades, la trop grande personnalisation du parti? Et enfin on termine par Rocard. Rocard le grand socialiste, l'éminence grise du PSU, celui qui amené au PS la deuxième gauche celle des notables, des grands fonctionnaires,etc..Rocard celui qui s'est opposé constamment à Mitterrand. Bref Rocard le grand, la conscience socialiste. Et bien lui messieurs dames, oui lui!, il abandonnera le PS si par malheur Bécassine gagne le congrès! Oui vous avez bien entendu. Ce grand moralisateur socialiste est prêt à faire un bras d'honneur au vote des militants si ils votent pas dans son sens. Mais Rocard c'est aussi, tout le monde s'en souvient encore, celui qui avait appelé à voter Modem AVANT le premier tour de la présidnetielle. Celui qui avec ses Gracches et Spartacus a constamment fait campagne contre ségolène Royal et pour Bayrou. Rocard qui trouve que sarkozy fait du bon boulot, que c'est une personnalité admirable... Rocard veut partir du PS, doit-on vraiment l'en retenir?

Et puis enfin je termine par notre Martine nationale. Elle est toute gentille toute mielleuse notre titine et c'est sûr qu'avec elle on sera à gauche. Mais quelle gauche? La gauche Fabiusienne qui donne des leçons à tout le monde et qui fait exactement le contraire une fois au pouvoir? La gauche Fabiusienne qui crache sur les militants à 20 euros? La gauche DSKiste qui approuve les mesures de sarkozy? C'est quelle gauche que l'on va avoir avec Martine? La gauche qui s'assoit sur le dialogue social? La gauche qui vote bayrou contre sa candidate? La gauche qui balance des petites phrases sur les uns et sur les autres? La gauche qui améne avec elle les Bartolone et autre Cambadélis, les fameux animatuers de la pétaudière du PS? C'est cela que nous voulons pour le PS d'avenir?

Il est temps d'un vrai changement. certains pensent qu'il sera celui d'Hamon et de cette gauche défensive sur ses valeurs. Moi je ne crois pas qu'Emmanuelli, Lienemann, Dolez etc.. incarnent le futur du socialisme. Certes ils défendent les valeurs socialistes mais ils ont gardé leur archaïsme c'est-à-dire qu'ils ne voient que par LEUR petit bout de la lorgnette. Tous les autres ne sont que des cons et de droite! Ainsi le débat est clos. Même pas la peine d'envisager un débat avec eux il est perdu d'avance. Et d'ailleurs entendre Emmanuelli dire qu'il ne veut pas entendre parler d'une alliance avec le Modem montre que cette gauche là est arc-boutée sur ses dogmes et refusera de débattre et même de comprendre. Mais au moins elle est cohérente avec elle-même alors que lorsqu'on entend les Jospinistes refuser l'alliance avec le Modem alors qu'eux-mêmes la font partout où ils peuvent, est un manque de respect pour les militants.
Cette gauche du PS apporte des solutions intéressantes pour le socialisme d'avenir, il exposent des pistes sociales qu'il faudra mettre en débat c'est sûr. Mais pour ça il faut un PS qui respecte le débat démocratiquement. Et ce n'est pas le Jospinisme qui insulte la démocratie particpative qui permettra d'ouvrir des débats d'idées au sein du parti. Tenez ils ont même prévus 7 conventions pour nous. Ils sont déjà en place et vont s'occuper de tout vous allez voir. Car les hypercompétents ce sont eux. Ceux qui savent ce qui est bon pour le parti ce sont eux. ils vont tout bien organiser. Tellement, que ce serait une catastrophe si la motion A ne gagnerait pas et largement encore!

Le Jospinisme joue sa dernière carte pour continuer sa main mise sur le parti. Soit il gagne et rien ne changera. Soit il perd et on pourra commencer à construire un parti populaire,ouvert sur la société et le vivifier de l'intérieur par l'intensité des débats participatifs. Les adhérents socialistes auront donc un choix éminent à faire. Un choix d'avenir. A eux de le faire en conscience et en pensant à ceux qui vont les suivre dans la longue marche de la construction du socialisme.

Commenter cet article